DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pourparlers sur le nucléaire iranien avancent au ralenti

Vous lisez:

Les pourparlers sur le nucléaire iranien avancent au ralenti

Taille du texte Aa Aa

Le programme nucléaire iranien a très largement dominé les 2 journées de discussions qui se sont achevées hier soir à Genève entre l’Iran et les 6, autrement dit les 5 membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU, et l’Allemagne.

Saïd Jalili, négociateur iranien, conditionne la reprise des pourparlers sur le nucléaire à une levée des sanctions qui pèsent sur son pays.

“Pour nous, l’idée d’une double stratégie de négociations menées sous la pression est inacceptable, et aussi longtemps que nous serons concernés, c’est quelque chose que nous refuserons.”

Interrogé par eurnoews, Saïd Jalili, revient par ailleurs sur les récents attentats qui visaient deux scientifiques iraniens en plein jour, à Téhéran. Des actes orchestrés selon lui par la CIA et le Mossad. Il accuse par ailleurs le conseil de sécurité de l’ONU d’avoir laissé faire.

“Les inspecteurs de l’AIEA révèlent les noms des scientifiques et les donnent au conseil de sécurité, puis le conseil de sécurité les rend public, et ils se font tuer par les terroristes. Je crois que le conseil de sécurité doit fournir des explications sur ses méthodes.”

Des discussions qui devraient reprendre en janvier prochain à Istanbul dans un climat plutôt tendu.

D’autant que l’Iran continue de faire la sourde oreille sur la question de l’enrichissement, après avoir déjà essuyé 4 sanctions successives de la part du conseil de sécurité de l’ONU, depuis le printemps 2006.