DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Proche-Orient: Washington change de tactique dans les négociations de paix


Israël

Proche-Orient: Washington change de tactique dans les négociations de paix

Les Etats-Unis changent de tactique pour essayer de relancer les négociations de paix au Proche-Orient. L’administration Obama constate qu’Israël ne fait aucune concession en matière de colonies. Les Américains ne font donc plus du gel de la colonisation, un des éléments centraux des discussions.

Côté palestinien, on déplore ce recul des Etats-Unis face à l’intransigeance de l’Etat hébreu. “C’est vraiment malheureux que les efforts des Américains pour convaincre Israël de geler la colonisation aient échoué”, affirme ainsi Ghassan Khatib, un des chargés de communication du gouvernement palestinien.

L’Union européenne a également réagi ce mercredi : “la construction de colonies par Israël va à l’encontre des efforts de paix dans la région”, dit-on à Bruxelles.

Mais ces réactions n’ont aucune incidence sur les autorités israéliennes. Mark Regev, porte-parole du gouvernement, avance que son pays compte bien “poursuivre les efforts pour parvenir à un accord de paix avec les Palestiniens”. “Cet accord, dit-il, doit permettre d’aboutir à une réelle réconciliation entre les deux peuples”.

Par ailleurs, coup sur coup, le Brésil puis l’Argentine ont reconnu officiellement l’Etat de Palestine sur les frontières de 1967, autrement dit, le territoire d’avant l’occupation par Israël. Ils disent avoir ainsi réagi face à l’obstination de l’Etat hébreu en matière de colonisation.

Prochain article

monde

Haïti: violences sporadiques après l'annonce des résultats