DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles émeutes étudiantes en plein centre de Londres

Vous lisez:

Nouvelles émeutes étudiantes en plein centre de Londres

Taille du texte Aa Aa

Londres de nouveau le théâtre de violences.

Alors que les députés ont voté hier à une courte majorité le projet de loi sur l’augmentation des droits universitaires, des heurts ont eu eu lieu entre policiers et certains étudiants.

Au moins trente-huit manifestants et dix membres des forces de l’ordre ont été blessés dans ces émeutes qui se sont déroulées notamment près du parlement à Westminster.

Au terme de débats houleux, le plafond des droits universitaires a été porté de 3000 à 6000 euros voire à 9000 euros dans des circonstances exceptionnelles.

Certains manifestants s’en sont pris aux vitres du ministère des Finances, symboles des coupes budgétaires drastiques exigées par la coalition conservatrice-libérale au pouvoir depuis mai dernier.

Une coalition tiraillée. Les Lib-Dem avaient promis de ne pas augmenter les droits universitaires pendant la campagne. Une promesse sacrifiée sur l’autel d’un accord gouvernemental.

Vingt-deux personnes ont été interpellées durant ces clashs en particulier pour agression sur des policiers.

Ces derniers avaient pourtant mis en garde contre une répétition de ces violences après celles survenues à la mi-novembre au quartier général des Tories.

Un chaos inédit depuis la réforme de la taxe locale voulue par Margaret Thatcher il y a vingt ans.