DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition kosovare dénonce des fraudes dans deux municipalités

Vous lisez:

L'opposition kosovare dénonce des fraudes dans deux municipalités

Taille du texte Aa Aa

Même si le Premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi a déjà crié victoire, rien n’est encore sûr.

Les résultats définitifs et officiels des législatives, qui se sont tenues dimanche, ne sont pas tombés. La presse kosovare craint avant tout la mise en place d’un gouvernement instable. L’opposition conteste ces élections, dénonçant des fraudes dans deux municipalités du centre du pays, deux municipalités qui sont des fiefs de Hashim Thaçi.

“Même si le vote a été correct, il y a suspicion de fraudes dans ces deux municipalités, a confirmé Doris Pack, membre de la mission d’observation européenne. Si cela s’avère faux, ce seront les meilleures élections que nous ayions vues au Kosovo”. A noter que dans les enclaves serbes, le taux de participation aux législatives a été exceptionnellement fort. En revanche, au nord, les Serbes ont une nouvelle fois boycotté.

Dès la nuit de dimanche à lundi, le chef du gouvernement kosovar a proclamé la victoire de sa formation, le Parti démocratique du Kosovo. Et les partisans de Hashim Thaçi ont débuté la fête. Mais les supporteurs de son principal rival, le maire de Pristina Isa Mustafa, ne veulent pas baisser les bras. Ils espèrent que les accusations de fraudes seront examinées de manière indépendante.