DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moody's fait grimper la dette de l'Irlande

Vous lisez:

Moody's fait grimper la dette de l'Irlande

Taille du texte Aa Aa

Alors que les leaders politiques européens s’accordaient à Bruxelles sur la création d’un futur mécanisme de sauvetage des pays en difficultés, on apprenait que le sauvetage de l’Irlande coûterait bien plus que les 85 milliards d’euros du plan de secours européen. Pourquoi ? Parce que le refinancement de la dette irlandaise est devenu plus couteux pour Dublin après la dégradation de la note de sa dette par l’agence de notation financière Moody’s. La forte hausse des taux auxquels l’Irlande doit emprunter désormais sur le marché obligataire va rendre plus compliqué le retour de Dublin à l’orthodoxie financière. Mais le problème pour certains analystes est beaucoup plus vaste.

“Il y aurait une solution, mais qui demanderait du temps : les Etats Unis de la zone euro. C’est la solution affirme à Francfort Robert Halver de Baader Bank, sinon les marchés ne seront pas satisfaits. Si on continue avec seize poulets sans tête, incapables de mettre sur pied un front commun, et si les gens sont contents avec ce compromis minimum sur le mécanisme de sauvetage, atteint alors qu’on aurait pu arriver au même résultat grâce à n’importe quelle conférence téléphonique, alors on ne doit pas être surpris d‘être la risée des marchés financiers”.

Moody’s justifie l’abaissement de sa note par la conséquence du passif du secteur bancaire irlandais, et des incertitudes sur les perspectives économiques de l’Irlande. Ces perspectives se sont encore assombries après la dégradation décidée par l’agence financière.