DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OCDE : l'Espagne doit réformer ses systèmes bancaires et de retraite

Vous lisez:

OCDE : l'Espagne doit réformer ses systèmes bancaires et de retraite

Taille du texte Aa Aa

L’Espagne est globalement bien partie pour atteindre son objectif de déficit pour 2011 mais l‘économie espagnole est menacée par une croissance plus faible qu’attendu : c’est ce que souligne le rapport de l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques.

Ce rapport souligne que la croissance espagnole risque de rester faible pendant une longue période.

Après un an et demi de récession, l‘économie espagnole a stagné au troisième trimestre.

“L’Espagne est un pays peu endetté par rapport aux autres pays occidentaux, explique Pierre Beynet, chef de division à l’OCDE. Mais si le déficit reste à ce niveau de façon durable, évidemment la situation va rapidement changer. D’oú la nécessité de consolider rapidement la situation des finances publiques.”

La faiblesse potentielle de la croissance économique nécessite de la part du gouvernement espagnol une réforme du système des retraites et du système bancaire, estime le rapport de l’OCDE, ajoutant que l’Espagne doit être prête à de nouvelles hausses d’impôts : par exemple un nouveau relèvement de la TVA qui est déjà passée en juillet de 16 à 18% sur un grande nombre de produits et de services. Le rapport insiste également sur le besoin de nouveaux efforts, plus intenses pour réformer le marché espagnol du travail, incluant une modification du système de négociations collectives.