DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pékin se dit préoccupée par la crise de la dette européenne

Vous lisez:

Pékin se dit préoccupée par la crise de la dette européenne

Taille du texte Aa Aa

La Chine dispose des plus importantes réserves de change au monde. Le chiffre est secret, mais on parle de l‘équivalent de 2000 milliards d’euros, dont une grande partie précisément dans la monnaie européenne. Les Chinois n’ont donc aucun intérêt à ce que l’Euro soit en difficulté. Ils l’ont fait savoir ce mardi en marge d’un cycle de discussions menées avec l’Union européenne.

Côté européen, on souhaite que la monnaie chinoise ne soit pas artificiellement maintenue à un niveau bas. C’est ce qu’a rappelé le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, Olli Rehn. Ce dernier a ainsi dit que les taux de change devaient être “déterminés par le marché”, et qu’ils devaient “refléter les fondamentaux économiques”.

Autre grand dossier en discussion : les échanges commerciaux. L’Union européenne est la première destination des exportations chinoises. Et la Chine est le deuxième partenaire commerciale de l’Union. Mais Bruxelles plaide toujours pour un meilleur accès de ses produits au marché chinois. Réponse plutôt laconique du vice Premier ministre, Wang Qishan : “nous devrions œuvrer ensemble à une réforme des règles économiques et financières internationales”, a-t-il affirmé. Et d’ajouter : “il est essentiel de s’opposer à toute forme de protectionnisme au travers d’actions concrètes, de faire preuve de prudence dans l’adoption des recours commerciaux et de faire pression pour parvenir sans tarder à des résultats équilibrés lors du cycle de négociations à l’OMC”.

Enfin, Chinois et Européens ont évoqué la question de la protection de la propriété intellectuelle. Pékin s’est engagée à lutter davantage contre la production et la distribution de produits de contrefaçon.