DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immobilier : le luxe a la cote à New York

Vous lisez:

Immobilier : le luxe a la cote à New York

Taille du texte Aa Aa

L’immobilier de luxe reprend du poil de la bête à New-York.

Les prix des appartements de plus de 2,5 millions de dollars restent bien inférieurs de 3% à ce qu’ils étaient avant la crise financière de 2008, mais ce n’est rien comparé à leur dégringolade de 13% enregistrée en 2009.

Certes, comme chat échaudé craint l’eau froide, les banquiers exigent davantage de garanties des acheteurs. Jacky Teplitzky,directrice de l’agence immobilière Prudential Douglas Elliman Real Estate l’a constaté.

“Si les gens pensent arriver avec un apport personnel de l’ordre de 20% du prix de vente, je peux vous dire que ça ne suffit plus. Dans la plupart des cas, ils faut prévoir 25%, voire plus,” prévient-elle.

Nombre d’acheteurs potentiels continuent cependant à reporter leur investissement dans la pierre. En attendant des jours meilleurs, les new-yorkais aisés contribuent à la prospérité du marché locatif de haut-standing, comme l’a relevé Dawn Doherty, du bureau d‘étude, Streeteasy.com.

“Il y avait ces quatre immeubles au troisième trimestre dont les appartements étaient à louer pour 13.000 dollars par mois, soit environ 10.000 euros. Certains étaient même plus chers. Ils ont tous trouvé preneur en deux mois. A 100%.”

New-York et l’immobilier de luxe relèvent cependant de l’exception dans un pays où les prix des logements individuels ont accusé leur quatrième mois consécutif de recul en octobre. La reprise ne semble pas encore pour demain dans l’immobilier américain.