DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Dans 10 ans, rien n'aura changé", où la rébellion violente de jeunes Algériens

Vous lisez:

"Dans 10 ans, rien n'aura changé", où la rébellion violente de jeunes Algériens

Taille du texte Aa Aa

Voilà près de 10 ans que les manifestations sont prohibées en Algérie. Pourtant, durant deux jours, des jeunes déchaînés ont bravé l’interdiction.

Dans les grandes villes du pays, ils ont affronté les forces de l’ordre, mettant en avant leur colère contre la vie chère et la hausse des prix.

Voitures incendiées par les uns, riposte aux gaz lacrymogènes par les autres, les heurts les plus violents ont eu lieu jeudi soir à Alger, dans le quartier populaire de Bab el Oued.

A coups de sabre et sur fond de slogans hostiles au pouvoir en place, une quarantaine de jeunes a ravagé des boutiques.

“Nous ne voulons pas de ce gouvernement. Nous avons souffert pendant 10 années et dans les 10 ans à venir, rien n’aura changé”, a crié l’un d’eux.

Selon la presse algérienne, ces affrontements n’auraient fait aucune victime et ce vendredi matin, jour hebdomadaire de repos en Algérie, le calme semblait être revenu.

La police reste cependant sur le qui-vive.

Les 23 000 ressortissants français ont été appelés à la plus grande vigilance.


Appel à témoignage
Vous vivez en Algérie ? Racontez-nous ce que vous vivez et ce dont vous êtes témoin.
Quelle est la situation dans votre ville ? Quelle forme prennent les mouvements de protestation ? Et pour mieux comprendre l’origine du mécontentement, partagez avec nous vos difficultés dans la vie quotidienne.
Ecrivez-nous à @euronews.net, sur facebook ou sur twitter.