DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conclusions sévères de l'enquête russe sur le crash de l'avion présidentiel polonais

Vous lisez:

Conclusions sévères de l'enquête russe sur le crash de l'avion présidentiel polonais

Taille du texte Aa Aa

Selon les résultats annoncés officiellement ce mercredi, de hauts responsables polonais ont fait pression sur l‘équipage de l’avion de Lech Kaczynski afin qu’il attérisse près de Smolensk.

Dans cette vidéo simulant le crash du 10 avril dernier, les enquêteurs confirment que l‘équipage a

ignoré les avertissements des contrôleurs aériens russes qui jugeaient les conditions météo trop mauvaises.

“L’utilisation de la phrase : “Il va devenir fou” est une preuve que l‘équipage de l’avion était dans une situation difficile. Il est évident qu’une réaction négative attendue de la part du principal passager a constitué une pression psychologique”, explique le chef de l’enquête.

Le rapport d’enquête russe indique aussi que le chef de l’armée de l’air avait de l’alcool dans le sang. On apprend également que la préparation de l‘équipage de l’avion du président polonais et l’organisation du vol étaient insuffisantes.