DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise gouvernementale en perspective au Liban

Vous lisez:

Crise gouvernementale en perspective au Liban

Taille du texte Aa Aa

Une image bientôt obsolète… Celle du gouvernement libanais, qui devrait tomber dans la journée.

En effet pour cause de divergences sur la tournure que prend l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, onze ministres du Hezbollah doivent annoncer leur démission dans la journée.

Le parti chiite met en effet la pression depuis des mois sur le Premier ministre Saad Hariri, pour qu’il désavoue le tribunal de l’ONU chargé de l’enquête.

Des membres du Hezbollah seront probablement inculpés dans le cadre de l’enquête, alors que le mouvement chiite dément toute implication dans cet attentat qui a coûté la vie en février 2005 à Rafic Hariri.