DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fiat : travailler plus pour sauver l'usine ?

Vous lisez:

Fiat : travailler plus pour sauver l'usine ?

Taille du texte Aa Aa

En Italie, plusieurs centaines d’employés de Fiat sont descendus dans les rues de Turin, ce mercredi soir. Ils dénoncent les menaces qui, selon eux, pèsent sur l’avenir social de leur usine. Il faut dire que tous les salariés du site de Turin sont appelés à se prononcer ce jeudi et ce vendredi, par référendum, sur un projet de nouvelle organisation du travail, voulue par les responsables du groupe.

“Ils veulent faire reculer les droits des ouvriers, explique Silvia, une des manifestantes. C’est pour ça qu’on se mobilise dans la rue”. “Le travail, c’est sacré”, ajoute Mario. Selon lui, “Marchionne, le grand patron du groupe, peut bien faire ce qu’il veut, ce qui est sûr, c’est que l’usine restera ici, elle est à nous”.

Sergio Marchionne promet de relancer l’activité de Fiat, mais pour ce faire, il exige de nouveaux rythmes de travail, ce qui déplaît aux syndicats. Mais le projet est soutenu par Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien a même mis en garde contre un risque de délocalisation de l’usine, en cas de victoire du non au référendum.

Un vote similaire a eu lieu en juin dernier, sur le site Fiat près de Naples. Les ouvriers ont accepté de travailler plus pour sauver leur usine.