DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kazakhstan : maintenir le président au pouvoir à l'insu de son plein gré

Vous lisez:

Kazakhstan : maintenir le président au pouvoir à l'insu de son plein gré

Taille du texte Aa Aa

Forcer le président du Kazakhstan à diriger son pays jusqu’en 2020 sous l’insistance de son peuple. C’est le projet officiel que le régime de Noursoultan Nazarbaïev devrait concrétiser à travers un référendum.

La Commission électorale a validé ce jeudi plus de 5 millions de signatures favorables à cette consultation populaire destinée à prolonger le mandat du président.

“Une guerre civile pourrait éclater si nous avions un autre dirigeant, assure ce résident.

Dans ce riche pays d’Asie centrale, où l’opposition est marginalisée et un des ses leaders a été assassiné en 2006, le référendum devrait se transformer en plébiscite.

Officiellement, le président s’est opposé à cette initiative. Mais le Parlement contrôlé par son parti a le dernier mot.