DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un scénario à la tunisienne en Egypte ?

Vous lisez:

Un scénario à la tunisienne en Egypte ?

Taille du texte Aa Aa

La chute de Ben ali est-elle un avertissement aux régimes arabes autoritaires? Y-a-t-il un risque de contagion?

Vendredi soir, quelques dizaines d’Egyptiens et de Tunisiens ont célébré le départ de Ben Ali devant l’ambassade de Tunisie au Caire.

Sur internet, des dizaines de bloggeurs appellent à manifester dans la rue, notamment, en signe de solidarité avec les Tunisiens. Seront-ils suivis?

Tout dépend de l‘évolution de la situation en Egypte selon Gouda Abdel-Khalek, expert économique et politique:

“La marge de liberté qui existe en Egypte pourrait reporter l’irruption de manifestations, mais si le gouvernement égyptien ne parvient pas à régler des problèmes comme le chômage, l’inflation et la redistribution des revenus, si le gouvernement ne résout pas ces problèmes, cette marge de liberté n’empêchera pas ce type de manifestations. “

Pour l’heure, la population égyptienne n’a pas réagi en masse. Il est vrai que si Hosni Moubarak dirige le pays d’une main de fer, l’opposition et les défenseurs des droits de l’Homme ont un espace de liberté. Un espace limité certes, mais il sert encore de soupape.