DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillades dans Tunis

Vous lisez:

Fusillades dans Tunis

Taille du texte Aa Aa

Deux jours après la fuite de l’autocrate Ben Ali, la situation reste très tendue en Tunisie. Des fusillades ont secoué la capitale. Ce soir, au palais de Carthage, de violents affrontements ont lieu entre d’anciens membres de la garde présidentielle et l’armé.

Plus tôt, dans l’après-midi, des tirs ont été entendus dans le centre, près du siège du parti démocratique progressiste.

Une autre fusillade a éclaté entre les forces de sécurité et des groupes armés sur des toits terrasses de Tunis. Deux hommes ont été abattus selon la télévision publique tunisienne.

A la tombée de la nuit, les habitants de certains quartiers reformaient des barrages routiers, par crainte de nouvelles violences.

La matinée avait pourtant été plus calme à Tunis. Dans plusieurs rues, on a assisté à des scènes comme celle-ci: le décrochage des portraits de Ben Ali.

Sur le plan politique, on a appris ce soir que la composition du nouveau gouvernement tunisien doit être annoncée demain, lundi, et que les partis auparavant proches du pouvoir en seraient écartés.