DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Brésil en deuil pour ses 610 victimes des coulées de boue

Vous lisez:

Le Brésil en deuil pour ses 610 victimes des coulées de boue

Taille du texte Aa Aa

Un deuil national est décrété jusqu‘à mardi au Brésil. Les coulées de boue dans la région montagneuse au nord de Rio se confirment comme l’une des pires catastrophes naturelles dans le pays. Le tout dernier bilan fourni par la Défense civile est monté à 610 morts. Dans les villes les plus durement frappées, Teresopolis et Nova Friburgo, les morgues sont saturées. Dans les cimetières, on enterre à la chaîne. “Jusqu‘à maintenant, nous avons enterré 15 personnes, a témoigné samedi un administrateur de cimetière, et nous devons encore en inhumer 65 avant la fin de la journée. Nous avons l’ordre d’enterrer les corps au plus vite, qu’ils soient identifiés ou non”.

Le ministère brésilien de la santé a en effet mis en garde contre les risques d‘épidémies. Il est aussi demandé à la population sinistrée de ne pas boire l’eau des puits, désormais contaminée. La catastrophe a suscité un vaste élan de solidarité à travers tout le pays; vingt tonnes d’aliments ont déjà été recueillies pour les sans-abris. Ils sont près de 14.000 à avoir tout perdu.