DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël: Ehud Barak claque la porte du parti travailliste

Vous lisez:

Israël: Ehud Barak claque la porte du parti travailliste

Taille du texte Aa Aa

Le ministre de la Défense Ehud Barak a claqué la porte du parti travailliste israélien et a annoncé la création d’un nouveau parti. Mais il reste au sein du gouvernement de Benjamin Netanyahu. Ehud Barak a dénoncé un glissement “encore plus à gauche” du mouvement qu’il dirigeait depuis 2007.

Son annonce ce lundi a provoqué la démission de trois ministres travaillistes. Des ministres qui avaient déjà menacé de quitter le gouvernement si aucun progrès n’intervenait dans les discussions avec les Palestiniens.

Selon les médias israéliens, le chef du gouvernement de droite était au courant de l’initiative préparée en secret par Ehud Barak.

Benjamin Netanyahu, qui peut compter désormais sur une majorité moins large, a d’ailleurs estimé que “le gouvernement était grandement renforcé à la fois dans sa gouvernance et sa stabilité” par le départ des travaillistes.

L’ancien premier ministre et ancien général, Ehud Barak a pris son indépendance vis-à-vis du parti travailliste. Indépendance, Hatzmahout en hébreu, c’est d’ailleurs le nom de son nouveau groupe parlementaire. Le ministre de la Défense a annoncé qu’il créerait par la suite un parti qui sera “centriste, sioniste et démocratique”.

Avec AFP et Reuters