DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le banquier suisse "balance" à WikiLeaks

Vous lisez:

Le banquier suisse "balance" à WikiLeaks

Taille du texte Aa Aa

Il veut que le monde entier sache ce qui se passe dans le secret des banques. C’est ainsi que se présente ce Suisse, ancien patron de la banque Julius Baer, aux îles Caïman. Rudolf Elmer a donné des disquettes au fondateur de WikiLeaks aujourd’hui à Londres. Elles contiennent les noms de 2000 personnes, dont une quarantaine de politiciens et milliardaires, qui ont tenté d‘échapper au fisc

“J‘étais sur le point d’abandonner, explique Rudolf Elmer. Un ami m’a dit “Il y a Wikileaks”. Je les ai contacté. C’est mon seul espoir pour que la société sache ce qui se passe.”

Rudolf Elmer raconte son désespoir et accuse un système qui tente de le réduire au silence. Il doit comparaitre d’ailleurs devant la justice suisse mercredi pour violation du secret bancaire.

“Nous avons eu plus de menaces légales et de poursuites judiciaires des banques que de la part d’autres organismes, constate Julian Assange. Aucune n’a abouti et je m’attend à ce qu’aucune n’aboutisse dans le futur.”

Rudolf Elmer avait déjà transmis des données à WikiLeaks en 2007. Selon Julian Assange, toujours en liberté conditionnelle, les nouvelles informations seront publiées dans deux semaines, une fois vérifiées.