DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : le Hezbollah et ses alliés refusent de soutenir Saad Hariri

Vous lisez:

Liban : le Hezbollah et ses alliés refusent de soutenir Saad Hariri

Taille du texte Aa Aa

Le Hezbollah et ses alliés ne soutiendront pas Saad Hariri. Le chef du mouvement Sayyed Hassan Nasrallah refuse d’aider le Premier ministre par intérim à mettre sur pied un nouveau cabinet lors des consultations qui démarrent ce lundi. Le gouvernement d’Union nationale est tombé

mercredi après le retrait des ministres membres du Hezbollah.

“Il est possible que les consultations conduisent à nommer Saad Hariri Premier ministre une fois de plus”, martèle Sayyed Hassan Nasrallah. “Mais si cela se produit, ce sera alors le début d’une nouvelle phase. Il font une erreur de calcul s’ils pensent qu’ils pourront se servir des inculpations pour attaquer la résistance.”

Le mouvement pourrait appuyer la candidature d’Omar Karami pour remplacer Saad Hariri. Il reproche au chef du gouvernement d’avoir laisser trop de latitude au Tribunal Spécial pour le Liban qui a enquêté sur l’assassinat de Rafic Hariri.

Plusieurs membres du Hezbollah seraient cités dans l’acte d’inculpation que doit rendre le tribunal onusien cette semaine.