DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washinton et Pékin : rivaux et partenaires commerciaux

Vous lisez:

Washinton et Pékin : rivaux et partenaires commerciaux

Taille du texte Aa Aa

La contrefaçon et d’une manière plus générale le vol de la propriété intellectuelle font partie des grosses facheries entre Washington et Pékin et avec les subventions et les barrières douanières ce sont les sujets de contentieux que l’Organisation mondiale du commerce doit arbitrer. Les deux pays sont des grands rivaux économiques mais aussi d‘étroits partenaires comme en témoignent les chiffres de 2009, les plus récents connus. La Chine a réalisé cette année-là 300 milliards de dollars

d’exportations à destination des Etats Unis contre 70 milliards dans l’autre sens.

Le terme de partenaire commercial, illustre parfaitement les liens solides qui existent entre les deux économies. Washington est le premier partenaire de Pékin devant le Japon, la Corée du sud et Taïwan, les voisins. En cinquième position vient l’Allemagne, très loin derrière les Etats Unis.

En matière monétaire, à côté de la sous-évaluation du yuan dénoncée par les Etats Unis, les premiers détenteurs d’obligations d’Etat américaines, les fameux “T bonds”, sont les chinois, juste après les investisseurs nationaux, essentiellement des institutions bancaires. Les chinois, depuis longtemps, financent donc la dette des Etats Unis et l‘énorme déficit budgétaire américain, tout comme le Japon d’ailleurs et à un moindre degré les investisseurs britanniques.

Etroits partenaires commerciaux, continuellement en conflit, la Chine et les Etats Unis ont un destin commun car aucune des deux économies ne peut se passer de l’autre. C’est ce qui fait évoluer les problèmes d’ailleurs. Lentement.