DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La ministre française des Affaires étrangères prise à partie dans la bande de Gaza

Vous lisez:

La ministre française des Affaires étrangères prise à partie dans la bande de Gaza

Taille du texte Aa Aa

La visite de Michèle Alliot-Marie dans la bande de Gaza avait pourtant bien commencé, avec un bouquet de fleur. La suite a été plus tendue.

La ministre française des Affaires étrangères a été vivement prise à partie par des Palestiniens très en colère.

La cause de leur violente réaction, des propos qu’aurait tenu la ministre française concernant la détention du soldat israélien Ghilat Shalit. Selon la presse locale, Michel Alliot-Marie aurait qualifié cette détention de “crime de guerre”, sans évoquer en parallèle le sort des prisonniers palestiniens.

Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, réclame la libération de centaines d’entre eux, en échange de celle du soldat Shalit.

Michèle Alliot-Marie a tant bien que mal tenté de rejoindre son véhicule, juste avant que le pare-brise de ce dernier ne soit attaqué à coups de chaussures et d’oeufs.

C’est le premier voyage de la ministre dans la région depuis sa nomination à la tête de la diplomatie française. Elle est repartie sous de bruyants “hors de Gaza” criés par des Palestiniens remontés.