DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef du Sénat américain traite Hu Jintao de "dictateur"

Vous lisez:

Le chef du Sénat américain traite Hu Jintao de "dictateur"

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de sa visite à la Maison Blanche où il avait été reçu avec les honneurs, c’est un tout autre accueil que le congrès américain a réservé au président chinois Hu Jintao. 
 
Chahuté par une majorité de parlementaires sur la question des droits de l’homme, il a même été traité de “dictateur” par le président démocrate du sénat, Harry Reid. Depuis, celui-ci a fini par revoir sa copie.
 
“C’est un dictateur. Il peut faire beaucoup de choses grâce au type de gouvernement dont il dispose. Peut-être que je n’aurais pas dû dire “dictateur”, mais la forme de leur gouvernement est différente de la nôtre, et c’est un euphémisme.”
 
Dans un discours prononcé devant des représentants du monde des affaires, Hu Jintao a quant à lui exhorté Washington à demeurer à l‘écart des questions de sécurité de son pays, et à respecter la souveraineté de Pékin sur le Tibet et Taïwan.
 
“Nous ne cherchons pas à nous livrer à une course aux armements, ni à menacer quelque pays que ce soit de représailles militaires. La Chine ne souhaite en rien l’hégémonie, ni à poursuivre une politique expansionniste.”
 
Et en plus des 45 milliards de dollars de contrats déjà conclus avec des entreprises américaines, Pékin a aussi promis au zoo de Washington qu’il pourrait garder 2 de ses pandas, 5 années de plus que prévu.