DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des heurts pendant une manifestation interdite à Alger

Vous lisez:

Des heurts pendant une manifestation interdite à Alger

Taille du texte Aa Aa

“Pouvoir assassin, pouvoir assassin”. Bouteflika et Ben Ali assassins”.

Une manifestation interdite de l’opposition algérienne en faveur de la démocratie a dégénéré ce samedi à Alger. Elle devait se tenir une semaine après la fuite du président tunisien à la suite d’une vague de protestation populaire.

Saïd Sadi, le leader du RCD s’est adressé à ses partisans depuis le balcon du siège de son parti en espérant que “le président algérien connaisse le même sort que son homologue tunisien”.

Selon les forces de l’ordre, sept policiers ont été blessés dont deux grièvement dans des heurts avec des partisans du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie devant le siège du parti d’où devait partir le cortège.

Le chef du groupe parlementaire du RCD, Othmane Amazouz, a également été blessé et évacué.

Cinq personnes ont par ailleurs été arrêtées.