DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : échec cuisant à Istanbul

Vous lisez:

Nucléaire iranien : échec cuisant à Istanbul

Taille du texte Aa Aa

Constat d‘échec à Istanbul : les discussions sur le nucléaire iranien entre le groupe des 5+1 et Téhéran ont fini dans l’impasse ce samedi. Aucune nouvelle réunion n’a été planifiée.

Américains, Russes, Chinois, Français, Britanniques et Allemands avaient espéré faire accepter aux émissaires iraniens des échanges de combustibles et des contrôles de l’Agence internationale pour l‘énergie atomique. La Chef de la diplomatie européenne se dit déçue.

“Il est apparu clairement que l’Iran n‘était pas prêt à des discussions constructives à moins que nous acceptions des préconditions liées à l’enrichissement et aux sanctions. Ces préconditions sont incompatibles avec notre manière de procéder,” a déclaré Catherine Ashton.

Le négociateur en chef iranien a posé comme préconditions la levée des sanctions internationales et la reconnaissance de son droit à l’enrichissement d’uranium.

“Respecter les droits des nations n’est pas une recommandation mais une exigence. Si, au lieu de la règle commune, on utilise d’autres instruments, on ne peut pas parler de dialogue mais de diktat,” s’est justifié Said Jalili.

Le programme nucléaire iranien a été condamné par six résolutions du Conseil de sécurité, dont quatre assorties de sanctions économiques et politiques. La communauté internationale soupçonne le régime des mollahs de vouloir se doter de l’arme atomique.