DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cacao, une nouvelle arme pour déloger Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire

Vous lisez:

Le cacao, une nouvelle arme pour déloger Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire

Taille du texte Aa Aa

Puisqu’il est aujourd’hui considéré que les sanctions économiques sont le dernier recours avant l’option militaire pour que le président sortant de Côte d’Ivoire quitte enfin le pouvoir, Alassane Ouattara, son rival, a décidé d’interdire les exportations de cacao et de café pendant un mois.
 
Si cette stratégie ne fonctionnait pas, une intervention militaire ouest-africaine serait possible, menace balayée par le camp Gbagbo :
 
“Légalement, estime son porte-parole, aucune armée extérieure ne peut attaquer la Côte d’Ivoire, à moins de rentrer dans une logique de coup de force ou de déclaration de guerre à la Côte d’Ivoire. Donc c’est du bluff”.
 
Laurent Gbagbo a de son côté fait diffuser sur la télévision publique, toujours sous son contrôle, les immatriculations de véhicules civils de l’ONU qui peuvent servir selon lui de caches d’armes.