DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunis sous tension, Ben Ali sous mandat d'arrêt international

Vous lisez:

Tunis sous tension, Ben Ali sous mandat d'arrêt international

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi matin, les forces de police ont barricadé l’accès à l’esplanade de la Kasbah, au pied du siège du gouvernement de transition. Une tentative pour empêcher le ravitaillement des milliers de manifestants qui campent ici depuis des jours.

La foule s’est mise en colère et les forces de police ont chargé en lançant des grenades de gaz lacrymogènes.

Le gouvernement de transition, formé après la chute de Ben Ali, va tenter de les apaiser en annonçant un remaniement. Mais ces manifestants ne veulent qu’une chose: l‘éviction de tous ceux qui ont travaillé avec l’ancien président.

Le nouveau ministre de la Justice Lazhar Karoui Chebbi, a par ailleurs annoncé qu’un mandat d’arrêt

international avait été lancé contre le président Zine El Abidine Ben Ali et sa femme Leïla Trabelsi. Toujours réfugiés en Arabie saoudite, ils sont poursuivis pour acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers et transferts illicites de devises à l‘étranger.

Huit membres de la garde présidentielle sont aussi poursuivis dans le cadre d’une enquête sur les exactions commises contre la population.

Les autorités ont également appelé 9.500 prisonniers évadés à se rendre.

Et hier, à Tunis, pour la première fois a eu lieu une manifestation de soutien au gouvernement de transition.