DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Calme précaire au Caire

Vous lisez:

Calme précaire au Caire

Taille du texte Aa Aa

Le Caire semblait ce jeudi matin avoir retrouvé un calme précaire après deux jours de manifestations qui ont fait au moins six morts, quatre manifestants et deux policiers. Au moins 1000 personnes ont par ailleurs été arrêtées à travers tout le pays.

La presse de ce matin s’interroge sur les suites de cette contestation sans précédent contre le régime égyptien et sur l’avenir du président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 30 ans et qui cristallise le mécontentement. Bravant l’interdiction de se rassembler, les manifestants ont été dispersés hier à coup de balles en caoutchouc et de bombes lacrymogènes.

Depuis hier, Suez, au nord-est du Caire est le théâtre de nouveaux affrontements. Des manifestants ont notamment incendié un poste de police.