DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : l'opposition veut créer un parlement populaire

Vous lisez:

Egypte : l'opposition veut créer un parlement populaire

Taille du texte Aa Aa

Alors que le nord-est du pays s’enflammait, la journée de jeudi s’est déroulée dans un calme relatif dans la capitale égyptienne.

Le parti au pouvoir a tenu ce jeudi sa première réunion depuis le début des manifestations. Le Parti national démocratique s’est dit ouvert à un dialogue avec la jeunesse sans toutefois proposer de concessions aux manifestants.

“Nous devons respecter la loi et permettre au peuple d’exprimer ses opinions. Les Égyptiens sont libres d’exprimer leur demandes et nous sommes là pour répondre à leurs besoins”, explique Safwat al-Sherif.

Les responsables du PND ont aussi démenti la fuite de certains de ses responsables…

Euronews a joint par téléphone le leader d’opposition Ayman Nour qui estime que l’heure du changement est venue… “Le gouvernement fait la même chose depuis 30 ans et nous n’allons pas attendre encore 30 ans. Nous ne voulons pas de Monsieur Safwat El-Sherif, encore moins de ceux qui lui ressemblent. Il n’a qu‘à nous rendre nos droits, sinon ces droits nous allons les reprendre nous-mêmes, avec nos mains.”

Le parti El-Ghad devrait annoncer dimanche la création avec tous les partis d’opposition d’un Parlement populaire. Ce vendredi pourrait être une journée importante. Un gigantesque rassemblement est attendu, une manifestation interdite par le pouvoir.