DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mouvement de protestation se poursuit en Egypte

Vous lisez:

Le mouvement de protestation se poursuit en Egypte

Taille du texte Aa Aa

Troisième journée de violente protestation en Egypte : inspirés par la révolte tunisienne, les manifestants rêvent de renverser le régime du président Hosni Moubarak.

Le mouvement a déjà fait six morts et plus de six cent blessés.

Plus de 1200 personnes auraient été arrêtées. Le gouvernement s’est aussi employé à museler la presse d’opposition, les sites sociaux sur internet sont difficilement accessibles.

De violentes manifestations se sont produites aujourd’hui dans le nord du pays à Suez, al-Mansurah et Ismaïliyah. Des accrochages ont eut lieu avec la police qui a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Une réunion de crise gouvernementale serait en cours au Caire. Le Premier ministre a exhorté les contestataires de ne pas se laisser manipuler par les islamistes.

Cet habitant du Caire explique pourquoi il manifeste : “Toutes les nations se soulèvent. Le peuple en a marre, les prix ne cessent d’augmenter et les gens ne peuvent plus acheter de quoi manger”.

Certains regrettent que les manifestations aient trop vite pris une tournure violente : “Pourquoi manifestent-ils ? La vie est bonne ! Pourquoi prendre exemple sur les autres ? On ne peut pas continuer à manifester en cassant des voitures et en mettant le feu partout, en frappant les gens, en se battant contre la police. C’est tout à fait inacceptable !”

L’opposant Mohammed el Baradei a annoncé qu’il participerait aux manifestations géantes qui doivent se dérouler ce vendredi dans le pays.