DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunis et Sidi Bouzid, foyers de la contestation

Vous lisez:

Tunis et Sidi Bouzid, foyers de la contestation

Tunis et Sidi Bouzid, foyers de la contestation
Taille du texte Aa Aa

Pas question pour les jeunes Tunisiens de se faire voler leur révolution. Ils étaient encore plusieurs centaines à manifester ce jeudi matin devant la résidence du Premier ministre Mohamed Ghannouchi pour réclamer la démission du gouvernement de transition, trop marqué à leurs yeux par la présence de proches du président déchu Ben Ali. Certains campent même depuis plusieurs nuits face au siège du gouvernement.

La situation est plus tendue encore à Sidi Bouzid, dans le centre du pays, d’où est partie la révolte populaire après l’immolation par le feu d’un jeune marchand de fruits. Des milliers de manifestants y ont défilé ce jeudi à l’appel notamment de la puissante centrale syndicale UGTT.