DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des Tunisiens toujours pas satisfaits après le remaniement ministériel

Vous lisez:

Des Tunisiens toujours pas satisfaits après le remaniement ministériel

Taille du texte Aa Aa

Nouvelle manifestation ce vendredi à Tunis malgré l’annonce du remaniement ministériel… Pour ces Tunisiens, ce n’est pas assez, et le Premier ministre, Mohammed Guannouchi, doit lui aussi partir.

Le départ de plusieurs ministres, anciens alliés du président Ben Ali, a bien apaisé la fureur des manifestants mais certains craignent toujours que leur révolution leur soit volée.

Cet homme prône le dialogue :

“Ce que nous voulons, c’est que nos demandes soient satisfaites via la discussion. Nous avons formé des comités populaires pour s’asseoir et négocier avec le gouvernement, mais tout le monde nous évite… les autorités et les syndicats”.

Depuis le début de la révolution tunisienne, la Casbah, le siège du gouvernement, est squatté par des manifestants. Mais ce vendredi ils ont été évacués par la police.

La police a arrêté plusieurs proches de l’ancien président Ben Ali et de son épouse Leila Trabelsi. Un mandat d’arrêt international a aussi été lancé contre Ben Ali, actuellement en Arabie Saoudite.