DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : où s'informer sur internet ?

Vous lisez:

Egypte : où s'informer sur internet ?

Taille du texte Aa Aa

Pour suivre de plus près les événements en Egypte, internet est indispensable et ce malgré la censure que le pouvoir égyptien exerce sur les réseaux depuis quelques jours. Voici une sélection de sites d’informations, blogs et sources fiables sur les réseaux sociaux.

Sur Facebook


Rassd News NetWork. RNN En arabe. Alimentée par un réseau d’égyptiens présents dans plusieurs villes du pays, cette page,est mise à jour très fréquemment, sans compter les commentaires des 300 000 personnes qui la suivent.

April 6 Youth Movement En arabe. Ce mouvement est né suite à un appel à la grève générale et à la désobéissance civile lancé par des travailleurs et des militants le 6 avril 2008. Il possède de nombreux sites et pages sur les différents réseaux sociaux. Leur groupe Facebook est un bon point d’entrée vers les informations qu’il partage.
Operation Egypt En anglais. Cette page revendique sa filiation avec le groupe d’hacktivistes Anonymous. La page relaie des informations venues d’Egypte, notamment sur les questions de censure des réseaux, mais plus largement sur les réactions dans le monde face à ces événements. Ses participants donnent aussi des pistes aux internautes pour participer au mouvement de protestation qui a lieu en Egypte.

We are all Khaled Said En anglais. Ce groupe porte le nom d’un jeune homme torturé à mort par des policiers en civil en juin 2010. Il milite contre la torture et les traitements inhumains en Egypte. Sa page Facebook, suivie par 25 000 personnes relaie des informations en provenance des différentes sources : médias, ONG, membres du groupe…

Sur Twitter


Lancés quelques jours avant la grande manifestation du 25 janvier dernier, le hashtag le plus populaire pour suivre et commenter les événements en Egypte est #jan25. Des centaines de message sont envoyés chaque seconde au moyen de ce tag. Est aussi très utilisé, le hashtag #moubarak. Cependant ce vendredi, la coupure d’internet dans tout le pays a beaucoup ralenti les envois depuis l’Egypte.

Personnes à suivre sur Twitter :
Mona Eltahawy. Militante égyptienne vivant aux Etats-Unis qui suit et twitte de très près les événements.

C’est aussi sur le site de micro blogging que WikiLeaks publie depuis ce matin des câbles diplomatiques sur l’Egypte et le Moyen-Orient en général.

Site de trois journaux indépendants égyptiens


youm7.com En arabe.
dostor.org En arabe.
almasryalyoum.com En arabe.
thedailynewsegypt En anglais. Journal indépendant égyptien, ce titre est aussi distribué par le International Herald Tribune (la version internationale du journal américain New York Times). Aujourd’hui sa Une web est entièrement consacrée aux événements en Egypte. A suivre aussi sur twitter et sur youtube

Blogs


Front to Defend Egypt Protestors En arabe et en anglais. Le site du Front de défense des manifestants est un site citoyen qui recensent les personnes arrêtées, blessées ou tuées lors des manifestations. Il rappelle aussi les numéros de téléphone de sa hotline qui permet d’entrer en relation avec des avocats en cas d’arrestation.

3arabawy En arabe et en anglais. 3arabawy est le blog de Hossam el-Hamalawy, un journaliste égyptien du Caire. Il y poste de nombreux liens vers d’autres informations sur le web ainsi que des vidéos et photos en noir et blanc. Il est aussi présent sur Twitter

Sur Flickr


Sur le réseau social de partage de photos, de nombreux albums sont consacrés au soulèvement égyptien, notamment celui de Sarah Carr, journaliste au Caire ou de l’utilisateur traveller.within.