DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un américain innocenté par l'ADN après 24 ans derrière les barreaux

Vous lisez:

Un américain innocenté par l'ADN après 24 ans derrière les barreaux

Taille du texte Aa Aa

L’histoire de Larry Sims, c’est un peu comme un film à l’américaine: un noir de 60 ans qui passe 24 années derrière les barreaux, pour rien. Il vient d‘être innocenté aujourd’hui grâce à des tests ADN qui n’avaient jusque là jamais été réalisés.

Accusé pour viol en 1986, Larry Sims avait été emprisonné à l’issue d’un procès fondé principalement sur la crédibilité de témoins.

Si aujourd’hui l’Etat du Texas s’est excusé pour ces années de détention gratuites, le calvaire n’est pas terminé pour Lary Sims.

“L’Etat du Texas veut approfondir l’enquête avant de dire s’il est un homme libre”, a confirmé son avocate.

En 2009, Larry Sims aurait demandé à la juge que ces tests ADN soient réalisés. Alors en liberté conditionnelle, il avait ensuite été renvoyé en prison pour non respect d’un couvre-feu.

Aux Etats-Unis, grâce à l’ADN 21 personnes accusées à tort ont été innocentées ces dix dernières années. Elle seraient 265 au total, tous pays confondus, depuis 1989.