DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moubarak limoge son gouvernement mais la rue égyptienne veut toujours un changement de régime

Vous lisez:

Moubarak limoge son gouvernement mais la rue égyptienne veut toujours un changement de régime

Taille du texte Aa Aa

“Le peuple veut la chute du président”. C’est par centaines que ces manifestants sont revenus tôt ce samedi sur la place Tahrir, dans le centre du Caire après l’allocution d’Hosni Moubarak.

Ils ont à nouveau scandé des appels “au changement de régime” alors que les chars de l’armée circulaient juste à côté d’eux.

Alors qu’au moins 27 personnes ont été tuées après quatre jours de manifestations anti gouvernementales émaillées de graves violences, le président égyptien tente de reprendre la main.

Hosni Moubarak est intervenu pour la première fois dans une allocution télévisée de onze minutes dans la nuit de vendredi à samedi. Il a “limogé son gouvernement et annoncé un nouveau cabinet pour ce samedi”. Il a aussi promis de “nouvelles mesures” pour la démocratie face à cette révolte populaire sans précédent depuis son arrivée au pouvoir en 1981.

Au terme de ce vendredi de colère, Hosni Moubarak a décrété un couvre-feu au Caire, à Alexandrie et à Suez. Le président égyptien a demandé à l’armée de faire respecter la sécurité alors que sa police semble débordée par cette mobilisation populaire inspirée de la révolution tunisienne il y a tout juste deux semaines.

Mohammed Elhami, correspondant d’euronews au Caire : “La crise ouverte entre le pouvoir et la population est passée à un tout autre niveau et il est difficile de prédire ce qui va se passer à présent”.