DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'insécurité grandit au Caire

Vous lisez:

L'insécurité grandit au Caire

Taille du texte Aa Aa

Le climat sécuritaire reste extrêmement tendu au Caire où les incendies et les scènes de pillage se multiplient. Même le musée de la capitale, qui renferme de nombreux trésors, a été la cible des voleurs. Les habitants tentent de se protéger et accusent la police de participer aux pillages.

“C’est nous qui protégeons le pays aujourd’hui. Nous avons arrêté un officier et un soldat qui tentaient de voler dans une bijouterie. Demandez donc à l’armée si c’est vrai? Nous avons arrêté en tout cinq policiers aujourd’hui qui étaient en train de voler”.

Les rues du Caire ressemblaient toujours ce dimanche à un véritable champ de bataille. Cette situation chaotique inquiète de nombreux habitants de la Capitale.

“Le pays est à deux doigt de l’effondrement. Il n’y a ni eau ni nourriture. Que doit-on faire maintenant ? Les gens vont mourir de faim si les pillages continuent”, explique ce gérant d’une station service. Cette Égyptienne craint pour sa sécurité : “ Cela fait des jours que l’on ne se sent pas en sécurité. Qui nous protège ? Où est notre gouvernement ? Où est-il allé ? Il est censé protéger la population. Où est-il ? L’armée ne peut rien faire. Les conspirateurs, les pilleurs sont autour de nous. Cela fait des nuits qu’on ne dort pas”

La vie ne s’est pas arrêtée pour autant au Caire. Mais l’insécurité reste palpable. Des commerces ont encore été saccagés et des bâtiments incendiés.