DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : l'Europe demande une transition en douceur

Vous lisez:

Egypte : l'Europe demande une transition en douceur

Taille du texte Aa Aa

L’Europe en appelle à un processus de transition en Egypte. Processus qui doit conduire à des élections libres et justes. Pour la Haute représente Catherine Ashton et les ministres des Affaires étrangères, l’Union ne doit plus rester en retrait :

“Je crois qu’il est très important que l’Union européenne se tienne prête à aider l’Egypte maintenant et bien sûr à l’avenir”, a déclaré Catherine Ashton.

Accusés d’avoir réagi trop tardivement à la révolution tunisienne, les Européens entendent revoir leur stratégie face au monde arabe. Ils n’en restent pas moins divisés sur l’attitude à adopter vis-à-vis d’Hosni Moubarak. Son départ pourrait précipiter l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans. Pour William Hague, le chef de la diplomatie britannique, un scénario catastrophe :

“Nous plaidons pour la démocratie, et devons respecter leur façon de faire et leurs choix. Mais évidemment, nous ne voulons pas que l’Egypte tombe aux mains d‘éléments extrémistes”, a-t-il lâché.

L’espoir des Européens est que les Egyptiens procèdent par étapes. D’abord un dialogue ouvert avec l’opposition, ensuite des réformes démocratiques et des élections.