DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : le nouveau gouvernement egyptien ne plaît pas à la rue

Vous lisez:

Egypte : le nouveau gouvernement egyptien ne plaît pas à la rue

Taille du texte Aa Aa

Pour calmer les contestataires, Hosni Moubarak tente la carte du nouveau gouvernement.

Nommé ce week-end, le Premier ministre Ahmed Chafik a choisi de nouvelles personnes pour les postes clefs de l’Intérieur et des Finances.

Le général de police Mahmoud Wagdi a été pointé à l’Intérieur. Il a notamment dirigé les services d’enquête criminelle du Caire ainsi que l’administration pénitentiaire du pays.

Le ministre des Finances Youssef Boutros-Ghali a été remplacé par Samir Mohamed Radouane, ancien fonctionnaire de l’Autorité générale pour l’investissement.

Ahmed Aboul Gheit reste ministre des Affaires étrangères.

Par ailleurs le ministre de la Défense Mohamed Hussein Tantaoui, ici à l’image, a été promu au poste de vice-Premier ministre.

Une nomination qui confirme la place renforcée de l’armée au sein du nouveau cabinet mais qui n’a pas encore convaincu la rue.