DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : les marchés boursiers du monde entier font preuve de prudence

Vous lisez:

Egypte : les marchés boursiers du monde entier font preuve de prudence

Taille du texte Aa Aa

La première réaction qui vient à l’esprit des spécialistes économiques à propos de l’Egypte c’est bien évidemment la situation difficile issue de la colère populaire contre le Président Moubarak et son régime. Dès lundi, une partie de l‘économie égyptienne ne fonctionne plus ou au ralenti dans les secteurs industriel et des services, financiers notamment.

Accompagnés par les entreprises égyptiennes, les groupes étrangers stoppent l’un après l’autre leurs activités.

“La situation économique actuelle, qui est survenue

après la crise politique est si difficile témoigne l‘économiste égyptien Salah Al Desouky. L‘économie a été incapable de supporter une telle crise. Par conséquent, les lignes de production ont été stoppées et les intérêts économiques sont exposés à un grave danger”.

Au Moyen Orient, les investisseurs des places boursières observent avec un grand intérêt la situation en Egypte. Parallèlement des groupes mondiaux tels que le cimentier français Lafarge et le constructeur automobile japonais Nissan ont annoncé l’arrêt de leurs activités en Egypte et ils sont nombreux dans ce cas.

Sur les places boursières européennes, les indices finissent au voisinage de l‘équilibre : certains secteurs sont délaissés dans la cote : on prendra les cimentiers bien sur, certans titres bancaires et financiers et les titres des voyagistes.

Le cours du baril de pétrole Brent évolue lundi aux alentours des 100 dollars à Londres en raison des risques géopolitiques liés à l’Egypte.