DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'artiste contemporain Martin Creed révèle sa dernière création musicale


Culture

L'artiste contemporain Martin Creed révèle sa dernière création musicale

Il est connu pour des œuvres pour le moins originales sur les vomissements, la défécation ou les relations sexuelles… L’artiste contemporain anglais, Martin Creed, lauréat du Turner Prize en 2001, est toujours prêt à nous surprendre. Sa dernière création est une chanson intitulée : Thinking/Not Thinking. Penser/Ne pas penser. Décryptage par l’artiste : « La plupart du temps, je ne suis pas conscient de ce que je fais. Mais pendant un certain temps, j’ai l’impression d‘être conscient. J’ai l’impression que c’est à ce moment que je pense alors que le reste du temps je ne pense pas. C’est comme si la vie était divisée en deux zones. J’ai essayé d‘écrire une chanson qui parle de ce balancement entre ces deux états ».

Pour cette œuvre d’art, l’artiste dit s‘être inspiré de ses propres expériences : “ A mon sens, les meilleurs moments sont probablement ceux durant lesquels on ne pense pas, durant lesquels on fait les choses de manière spontanée et instinctive. Quand je vois d’autres personnes faire des choses, je me dis toujours que je les préfère quand elles sont spontanées et non pas quand elles agissent de manière contrôlée et artificielle ».

Pour accompagner cette chanson, Martin Creed a réalisé un clip avec deux chiens comme principaux protagonistes. “ Je cherchais à acheter un piano et le type chez qui je suis allé avait deux chiens, Orson et Sparky. Je l’ai appelé le lendemain pour lui dire que finalement je ne prenais pas le piano mais, qu’en revanche, je lui emprunterais bien ses deux chiens. Et ensuite j’ai fait un film avec eux. Ce n‘était pas vraiment prévu. Je me suis dit que j’allais juste essayer de les faire marcher face à la caméra. Ce n’est que plus tard, que j’ai décidé d’y associer la chanson . Je travaille avec ces images de chiens depuis longtemps. Cela fait des lustres que j’essaye d’en tirer quelque chose. Et puis un jour je me suis dit : le petit, le gros chien, les deux côtés, ça colle bien avec les paroles. J’ai donc essayé d’associer les deux ».

Martin Creed n’en n’est pas à sa première création musicale. Il a également écrit pour un ballet, un orchestre et pour un quartet à cordes.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Bonus: Antonio Pappano

musica

Bonus: Antonio Pappano