DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Récupérer l'énergie des marées

Vous lisez:

Récupérer l'énergie des marées

Taille du texte Aa Aa

Are Borgesen est inventeur. Le regard fixé sur l’horizon, ce Norvégien se souvient de la vision qui lui a inspiré ce qui pourrait bien être la grande aventure de sa vie :

“l’idée originale m’est venue alors que je faisais de la voile en mer, et que nous avancions contre une marée très forte. Nous sommes restés coincés pendant un bon moment et je me suis dit : ‘et si nous retournions le voilier à l’envers ? Nous aurions à coup sûr suffisamment de puissance dans la voile sous l’eau !”

De cette vision est née une machine à capturer l‘énergie des marées. Son concepteur l’a baptisée “Tidal Sails”, littéralement “voiles de marées”.

“Tidals sails est basée sur l’immersion de voiles, explique-t-il. Ces voiles sont fixées à des cordes qu’elles entraînent autour de roues, et les roues à leur tour, enclenchent un générateur, et cela produit de l‘électricité.”

L’engin est testé dans un fjord près de Haugesund en Norvège.

Le prototype s’enraye parfois, mais le design est en train d‘évoluer. La prochaine version sera dotée de voiles plus longues et plus étroites.

“Nous rencontrons des problèmes, mais d’un autre côté, ce qui pose problème à petite échelle peut ne pas en poser du tout à plus grande échelle,” relativise l’inventeur.

Une entreprise locale d’ingénierie est en train d’assembler le prochain prototype, qui fera au moins 100 mètres de long. Il devrait être opérationnel et produire de l‘électricité d’ici l‘été.

Jan Otto Reimers est le président directeur général de la société Tidal Sails :

“Nous pourrons extraire de l‘énergie dans beaucoup plus de régions côtières qu’avec la plupart des systèmes conventionnels. Le plus important est de réussir, c’est tout ce qui compte. Produire de l‘électricité à un certain prix par kilowatt heure.”

Le concept Tidal sails est développé dans le cadre d’un projet de l’Union européenne.

Are est convaincu que la puissance cachée des marées en fait l’une des sources les plus prometteuses d‘énergie renouvelable.

“Une seule de nos voiles d’un mètre carré est l‘équivalent d’une éolienne de 830 mètres carrés. C’est la différence en termes de densité et de puissance,” conclut-il, fièrement.

www.tidalsense.com/home/index.jsp

www.tidalsails.com/