DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un architecte met au jour des pièces secrètes de la pyramide de Gizeh

Vous lisez:

Un architecte met au jour des pièces secrètes de la pyramide de Gizeh

Taille du texte Aa Aa

L’architecte français Jean-Pierre Houdin pense avoir percé un nouveau mystère de la grande pyramide de Khéops construite sur le plateau de Gizeh il y a 4500 ans: l’existence de deux antichambres jouxtant la chambre funéraire du pharaon Khéops.

Grâce à des indices trouvés sur place et à des simulations numériques en 3D, (effectués par l’entreprise française Dassault Systèmes), Houdin estime avoir retrouvé dans la pyramide “le véritable itinéraire” qui a conduit Khéops à son dernier repos.

Le chercheur a transposé les antichambres d’une autre pyramide construite juste auparavant dans le volume de la pyramide de Khéops. Tout s’emboîte à la perfection et permet enfin d’expliquer comment les ouvriers sont ressortis après le funérailles et comment les prêtres ont quitté le tombeau par la porte principale avant que les ouvriers ne scellent définitivement l’accès.

M. Houdin doit présenter ses thèses lors de conférences interactives ouvertes au public les 10 février et 8 mars à la Géode, à Paris.