DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Luis Carballo : les journalistes cibles des pro-Moubarak

Vous lisez:

Luis Carballo : les journalistes cibles des pro-Moubarak

Taille du texte Aa Aa

Notre envoyé spécial au Caire, Luis Carballo, a eu maille à partir avec des partisans du régime. Il a partagé une cellule avec des Egyptiens qui lui ont dit avoir été torturés.

En revanche, il témoigne de l’inébranlable neutralité de l’armée.

“Les soldats ont reçu l’ordre d’aider les manifestants. A aucun moment ils n’ont ouvert le feu contre eux, ni n’ont manifesté d’hostilité à leur égard, comme les jours précédents. Les assaillants du camp Moubarak ont été très peu actifs.

Malgré cela, l‘équipe d’Euronews a eu des problèmes avec les pro-Moubarak. Nous avons été arrêtés pendant un heure et demie par des partisans de Moubarak, qui se sont présentés comme des membres des services secrets. Nous avons été détenus pendant un heure et demie. Puis nous avons été relâchés sans avoir subi aucune violence.”