DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission de la direction du parti au pouvoir en Egypte

Vous lisez:

Démission de la direction du parti au pouvoir en Egypte

Taille du texte Aa Aa

La télévision nationale a annoncé cet après-midi la démission du bureau exécutif du PND où figurait notamment Gamal Moubarak, fils du chef de l’Etat, et la nomination au poste de secrétaire général du parti de Hossam Badraoui, considéré comme un membre de l’aile libérale du PND.

Contrairement à ce qui avait été dit auparavant par certains médias arabes, Hosn Moubarak n’a pas démissionné de la tête du parti.

Des dizaines de milliers de manifestants hostiles à Hosni Moubarak sont à nouveau réunis au cœur de la capitale égyptienne pour le 12ème jour consécutif de protestation. Comme hier, la manifestation se déroule pour le moment dans une atmosphère calme et festive. Il n’y a pas eu d’affrontements notables entre les pro et les anti-Moubarak.

Beaucoup de manifestants ont à nouveau passé la nuit sous des tentes. Et à leur réveil ce matin, ils ont tenté d’empêcher les chars de l’armée de quitter la place de la Libération, craignant les représailles des pro-Moubarak.

Malgré la pression de la rue et de la communauté internationale, Hosni Moubarak est donc toujours au pouvoir. Il a tenu ce matin une réunion ministérielle. Selon le New York Times, le nouveau vice-président égyptien Omar Souleiman et les chefs de l’armée examineraient actuellement diverses hypothèses visant à limiter l’autorité du raïs et à l‘éloigner du palais présidentiel.

Pendant ce temps, les protestataires manifestent de manière pacifique en chantant des slogans hostiles à Hosni Moubarak.