DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’Égypte a connu une journée à rebondissements

Vous lisez:

L’Égypte a connu une journée à rebondissements

Taille du texte Aa Aa

Cet après-midi, une chaîne de télévision arabe a rapporté qu’Hosni Moubarak avait quitté son poste de président du parti national démocrate. Mais cette information, reprise par de nombreux médias étrangers, a été démentie quelques minutes plus tard. Il s’agissait d’une simple rumeur.

En revanche, et c’est un véritable tsunami politique pour de nombreux observateurs, les membres du comité exécutif du parti au pouvoir ont bien démissionné cet après-midi. Parmi eux, figure le fils du rais égyptien, Gamal Moubarak. Le poste de secrétaire général du parti a été confié à Hossam Badrawi. Ce dernier est réputé pour entretenir de bons rapports avec l’opposition.

Alors comment interpréter ces changements? La réponse de notre correspondant au Caire, Mohamed Elhamy : “ Ces nouvelles mesures visent à calmer et à rassurer l’opposition. Il y a eu déjà d’autres mesures prises par le gouvernement comme l’interdiction pour certains ex-ministres de quitter le territoire. Ou encore le gel des avoirs visant certains anciens responsables politiques. Donc ces initiatives ont pour objectif de rassurer l’opposition et de lui montrer que l’heure des réformes a sonné”.

Alors que le pays semble amorcer un changement politique, les Égyptiens hostiles au régime actuel continuent à manifester sur la place Tahrir. Ils ne demandent qu’une chose : le départ du Président Hosni Moubarak.