DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cameron : "il n'était pas juste de faciliter la libération de Megrahi"

Vous lisez:

Cameron : "il n'était pas juste de faciliter la libération de Megrahi"

Taille du texte Aa Aa

David Cameron critique sévèrement l’attitude de Gordon Brown sur le dossier de l’attentat de Lockerbie. Le Premier ministre britannique a réagi à la publication d’un rapport officiel selon lequel

l’ancien gouvernement a fait “tout son possible” pour aider la Libye à convaincre l’Ecosse de libérer Abdelbaset al-Megrahi en août 2009.

David Cameron :

“Etait-il vraiment juste pour le gouvernement britannique de faciliter un appel des Libyens auprès du gouvernement écossais au sujet d’un individu jugé coupable du meurtre de 270 personnes ? Je pense que c‘était profondément mal, et le fait que dix-huit mois plus tard le responsable de l’attentat de Lockerbie vive aujourd’hui en liberté à Tripoli ne fait que le souligner”.

Dans ce rapport, qui fait du bruit en Grande Bretagne, il est écrit que le gouvernement travailliste, alors dirigé par Gordon Brown, avait estimé que “les intérêts du Royaume-Uni seraient mis à mal” si Megrahi mourait en prison.

Le Libyen avait été accueilli en héros à son arrivée à Tripoli.