DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : les banques réouvrent leurs guichets


économie

Egypte : les banques réouvrent leurs guichets

Après une semaine de fermeture, les banques ont à nouveau ouvert leurs guichets depuis dimanche et les clients formaient lundi au Caire des files d’attentes devant les agences. Pareil dans les bureaux de postes et les stations d’essence. Des files d’attente se sont formées certes, mais on n’a pas assisté à la ruée en masse de clients inquiets, venus vider leurs comptes bancaires, par crainte de la potentielle instabilité économique du pays.

“Les derniers sept ou huit jours ont affecté le pays entier affirme ce citoyen. Les banques étaient fermées, les bureaux de poste également. Et quand ils ont réouvert dimanhe tout est revenu à la normale, mais il y a encore des files d’attentes”.

On estime à des dizaines de milliards de dollars le coût de la paralysie de secteurs économiques lucratifs comme les banques, le tourisme et l’industrie. Le blackout imposé sur les communications internet, et les télécommunications : l’OCDE, l’Organisation pour la coopération et le développement en Europe en estime le coûts à 66 millions d’euros, soit entre 3 et 4% du PIB égyptien.

La livre égyptienne, la monnaie nationale a perdu 1,3% durant les protestations et la bourse du Caire est toujours fermée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

L'Allemagne et la France proposent de coordonner les économies de la zone euro