DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvel incendie mortel dans un camps de Roms en Italie

Vous lisez:

Nouvel incendie mortel dans un camps de Roms en Italie

Taille du texte Aa Aa

Quatre frères et soeurs, âgés de trois à 11 ans sont morts brûlés, pris au piège par les flammes dans leur baraquement de fortune.

C’est le deuxième incendie de ce type en quelques mois. En août dernier, un petit Roumain de trois ans avait péri de la même façon.

Le maire de Rome avait alors annoncé la fin de ce type de campement, promesse qu’il a réitérée dimanche soir après le drame. “Nous avons identifié trois zones sensibles”, a-t-il dit. “Je vais demander au gouvernement de démanteler tous les camps illégaux qui s’y trouvent et d’installer les Roms dans des foyers d’accueils”.

Cette promesse arrive un peu tard pour les ONG, mais aussi pour l’opposition qui n’a pas lésiné sur les critiques.

“Ce sont des drames qui pourraient être évités, surtout dans des situations comme celles-ci, qui ont été préalablement denoncées par les autorités locales, mais aussi par les citoyens et les forces de police”, s’est offusquée Susi Fantino, Maire du neuvième arrondissement de Rome.

L’année dernière, la mairie avait promis de raser ces abris de fortune et de construire dix structures d’accueil légales, d’ici à la fin 2011. 6000 Roms pourraient ainsi y être logés, mais le chantier n’avance pas vite. Raison invoquée par le maire de Rome, “une maudite bureaucratie qui empêche de régler la question des nomades”.