DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vers la dissolution du RCD, manifestation à Sidi Bouzid


Tunisie

Vers la dissolution du RCD, manifestation à Sidi Bouzid

Toutes les activités du parti de l’ancien président Ben Ali sont suspendues. Une première étape avant la dissolution du RCD, dont le siège avait été symboliquement démantelé quelques jours après le départ de Ben Ai.

Cette mesure intervient alors que des personnalités proches du Rassemblement constitutionnel démocratique et de Ben Ali sont soupçonnées de conspirer pour répandre le chaos.

Ces derniers jours, de nouvelles violences ont éclaté à El Kef, à Gafsa, à Kebili et à Sidi Bouzid.

Ici, deux détenus sont morts vendredi dans l’incendie d’un poste de police. La population accuse les policiers d’avoir tué les deux hommes. Deux policiers ont été arrêtés.

Hier, toujours à Sidi Bouzid, berceau de la révolution tuniseinne, des jeunes venus de Tunis sont venus remercier les habitants. 300 véhicules environ ont débarqué en ville.

“Nous sommes venus en convoi de Tunis à Sidi Bouzid pour être auprès des gens d’ici et les soutenir. Nous voulions les aider moralement et financièrement mais ils nous ont dit qu’ils ne voulaient aucune aide financière, qu’ils voulaient simplement qu’on soit à leur côté et qu’on les soutienne.”

Ce milliers de jeunes venus de Tunis a été rejoint par la population de Sidi Bouzid et tout s’est déroulé dans le calme.

Mais ce week-end, trois Tunisiens ont été tués par la police lors de manifestations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La place Tahrir tient bon, Moubarak aussi