DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Laetitia: les juges français transgressent la loi

Vous lisez:

Affaire Laetitia: les juges français transgressent la loi

Taille du texte Aa Aa

La justice française défie la loi et le président Nicolas Sarkozy. Une première historique puisqu’il est interdit aux magistrats d’entraver le fonctionnement des juridictions.

C’est l’affaire Laetitia qui a été le déclencheur de la fronde des magistrats: grève des audiences, appel national à la manifestation jeudi…Plus d’une centaine de tribunaux sont touchés, dont Paris.

Des juges très connus soutiennent les magistrats de Nantes, les premiers visés :

“C’est mal connaître le fonctionnement de la justice de dire que c’est la faute du juge”, a déclaré Renaud Van Ruymbeke. “Les juges n’avaient pas les moyens, ils l’ont dit, ils l’ont exprimés. Le ministre de la justice ne leur a jamais donné ces moyens.”

Le 3 février, Nicolas Sarkozy avait affirmé que les “dysfonctionnements graves” des services de police et de la justice avaient permis la remise en liberté d’un homme, Tony Meilhon, aujourd’hui principal suspect du meurtre d’un jeune fille de 18 ans, Laëtitia Perrais:

“Ceux qui ont couvert ou laissé faire cette faute, seront sanctionnés.”

Ce n’est pas la première fois que le président français attaquent les magistrats. Cette fois-ci a été de trop et donne l’occasion aux magistrats de dénoncer le manque de moyens.

En terme de budget, de nombre de juges, et de procureurs, la France est très très en-dessous de la moyenne européenne.