DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Charles Taylor et son avocat défient le TSSL

Vous lisez:

Charles Taylor et son avocat défient le TSSL

Taille du texte Aa Aa

L’ancien président du Libéria, Charles Taylor, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, a quitté la salle d’audience avant la fin du réquisitoire de l’accusation. Auparavant son avocat avait fait de même pour protester contre le refus des juges d’accepter un document de la défense déposé très en retard. Ce dernier menace de ne pas prononcer sa plaidoirie prévue ce mercredi : “comment la postérité va t-elle juger de la crédibilité de ce tribunal si Monsieur Taylor est empêché de présenter 90% des documents qui résument son argumentation pour sa défense”, s’est insurgé Courtenay Griffiths.

Charles Taylor est accusé d’avoir fourni armes et munitions en échange de diamants aux rebelles du Front révolutionnaire uni durant la guerre civile en Sierra Leone. Cette guerre a fait rage pendant 10 ans jusqu’en 2001, et a tué plus de 120 000 personnes. Le jugement devait être mis en délibéré à la fin de la semaine.